• Vielfalt der Stile
    Vielfalt der Stile
  • Fuß- und Radweg
    Fuß- und Radweg
  • Blick bis zum Münster
    Blick bis zum Münster
  • Villaban
    Villaban
  • Idyll mit Sonnenblumen
    Idyll mit Sonnenblumen
  • Kinder auf Vauban
    Kinder auf Vauban

Histoire du quartier

D'abord: Un grand merci pour la traduction aux elèves du collège Les Saules de Grenoble/Eybens e sa professeur d'Allemand Mme. Marie Gottlöber!vauban-baubeginn

 

Histoire du quartier – introduction

Nous, résidents de Vauban, savons tous que nous vivons sur un ancien site militaire, et pensons principalement aux soldats français qui ont été logés ici jusqu'en 1992 . Mais l'histoire de " notre quartier " jusqu'à aujourd'hui (2013 ) commence beaucoup plus tôt et va être racontée par la suite.

Le texte de l'an 2000 provient d'une série d'articles de Christa Becker , qui ont été publiés au fil des ans dans le journal actuel du quartier Vauban.

 Traduction d'Alix Pratabuy

Axe de temps (version courte)

  • Environ en 1937 une caserne militaire "SCHLAGETERKASERNE" est construite.
  • En 1945 les forces françaises utilisent la caserne, car la guerre froide n'est pas encore terminée.
  • En 1972 une centrale nucléaire devait être construite à Wyh, il y a des protestations massives.
  • Et en 1977 les plans pour la centrale nucléaire sont abandonnés
  • L'Institut de l'écologie est fondée.
  • Enfin en 1985 après l'accident nucléaire de Cernobyl, la ville décide de la politique de l'environnement.

Traduction de Jean Pousset

Les années avant 1945

Tout commence en 1938 avec l'incorporation du village alors indépendant de St. Georgen par la Ville de Fribourg,qui ne peut être décrite comme une prise de contrôle hostile du bien.

Traduction de Jean Pousset

De 1945 à 1990

Le Schlageterkaserne devient la caserne de Vauban

Déjà, après 7 ans, l'histoire de la « schlageterkaserne » a pris fin, le 21 Avril 1945, les français entraient à Fribourg. Mais déjà après l'attaque de Fribourg, le 27/11/1944, le siège du district militaire avait été relogé à Lenzkirch dans la Forêt Noire. Ceci a été accompagné - selon un rapport  du commandant – par la combustion de tout le matériel documentaire durable, qui a ensuite été complètement détruit en Avril 1945. Même le détachement militaire a dû aller à l'Allgäu, où il a été démantelé. Vraisemblablement, les français pouvaient prendre des bâtiments vacants, en bon état.

Traduction d'Auriane Lefebvre

De 1990 à 1992

Nouveau départ après l'occupation française …

Avec les événements politiques internationaux de 1989 à 1990, la fin de la présence de l'armée française à Fribourg est arrivée. Même s'il était clair que l'on n'avait plus besoin des troupes françaises en tant que «protection» et que beaucoup de personnes spéculaient déjà sur les logements vacants, les soldats français ne pouvaient bien-sûr pas partir du jour au lendemain. Mais il y a une citation de l'ancien président Mitterrand qui prévoit que "l'armée française rentre en France une fois que le rôle des quatre puissances victorieuses s'est joué".

 Traduction d'Ugo Mussi

De 1992 à 1997

Années turbulentes (1992 - 1997) 

Bien que le quartier de Vauban ait de plus en plus l'intérêt du public (jusqu'au Japon!) et des médias, certains habitants de Fribourg faisaient la moue, peut-être, aussi le maire (entre temps, ancien) Böhme, si on lui raconte qu'on habite là. C'est lié à des événements avec la déduction des Français qui étaient déjà indiqués dans la dernière conséquence de cette série : l'utilisation du terrain par des groupes de différente couleur, desquels a survécu ici seulement à SUSI.

Traduction de Jade Lefrançois

De 1997 à 2000

Le forum Vauban et le nouveau quartier

Quelque chose de nouveau commence toujours avec une idée dans l'esprit d'un individu ou d'un groupe. Ce fut le cas avec SUSI, et ce fut également le cas lors du Forum Vauban. Quelqu' un a un rêve (il y a des exemples impréssionnants dans l'histoire)et en continuant de songer et de raconter ses idées avec acharnement, il prend forme puis finalement il devient réel.

Traduction de Marine Gaudin

De 2000 à 2004

Des temps difficiles après les twintours(?) et la carte des séniors

[C'est un titre d'un chanteur allemand "Harte Zeiten zwischen Twentours und Seniorenpass" que parle comme on a des rabais comme enfant et comme retraité mais on vous ne donne rien de gratuit entretemps]

Après le tournant du millénaire,il n'y avait pas seulement une éclipse solaire totale à voir,le Forum Vauban se retrouva seul exposé à une forte demande pour de l'argent à laquelle on ne pouvait y répondre , a été contraint à la faillite , même si tout a été fait pour l'éviter et le projet " Drei5Viertel " a été établi et peu après les maisons correspondantes ont été détruites par ordre de la ville . Pas un bon moment pour le district.

Traduction d'Ambre Desforges

De 2004 à 2008

Le centre du district est enfin créé

En 2004, les "difficultés des plaines" commencent peut-être: le quartier Vauban n'est plus vraiment nouveau, la planification est rendue, le Forum Vauban a été acculée à la faillite, le projet Drei5Viertel est en quelque sorte mort, DIVA l'a survécu de peu. La vie continue à se passer normalement autour de la « maison 037 du centre du quartier » et de la place du marché.

Traduction de Timothé Medjbeur

© 1998 - 2013 vauban°de - Der Freiburger Stadtteil mit Flair und Lebensqualität